Expertises privées et publiques

points_titre_expertises

L’expertise en comparaison d’écritures (et signatures) manuscrites est à dissocier de la graphologie.

Cette technique consiste, à partir d’une observation comparative d’un ou plusieurs écrits ou signatures (pièces de question) avec un ou plusieurs écrits ou signatures (pièces de comparaison), d’identifier l’auteur d’un manuscrit litigieux (lettre anonyme, testament falsifié, chèque volé..). Cette comparaison permettra de mettre en exergue des items caractéristiques et d’y relever non seulement les possibles correspondances mais tout autant les différences.

Le scripteur qui déguise son écriture reproduira immanquablement, à un moment donné, des gestes types qui lui sont propres. Par exemple : des systèmes de liaison, des attaques de lettres, un ordonnancement, une ponctuation, …

L’étude soigneuse de toutes ces particularités graphiques – sans jamais en perdre la vision globale – peut être assimilée à l’examen de l’imagerie médicale.

Pour les expertises privées et amiables, Mme Martine Veaux travaille en collaboration avec M. Patrice Dubois-Dauphin, expert privé, DU Droit des expertises.

photo_expertise_2

Exemple illustré :

Voici en illustration, les particularités graphiques que l’on retrouve en observation comparative entre un document de question et ceux en comparaison.

Une expertise peut tout aussi bien être demandée par un particulier que par un Magistrat. Tant dans les procédures civiles que pénales.

 

graphie-1-2

graphie-1-1

SIMILITUDES : « j » attaque basse / « o » lié au « n » liaison haute / « n » pointu en arcades / « quet lié / « q » avec jambage long / Trait barrant dessus / Très sinueuse sous la ligne de base / Hésitante, tremblée / Appuyée / Lente / Un peu retenue / Fermée

graphie-4-1

graphie-4-2

SIMILITUDES : un accent sur le « j »

 

 

graphie-2-1    
graphie-2-2

SIMILITUDES : Accents agressifs penchés / « e » maigres

 

 

graphie-3-1  
graphie-3-2

SIMILITUDES : Accent en crochet / Fermé à gauche / Trait final remontant